ITF FUTURE BAGNÈRES DE BIGORRE
25 000$ + Hébergement
34èmes Internationaux de Tennis du 30 août au 9 septembre 2018
  Sommaire
. Ugo le petit Prince de Bagnères
Publié le 11/09/2017
Bagnères aura son "Crunch" en finale du Future 2017
Publié le 09/09/2017
Le Future de Bagnères tient son carré d'As
Publié le 08/09/2017
En route vers les quarts de finale
Publié le 07/09/2017
Corrie avant la pluie
Publié le 06/09/2017
Quatre têtes de série sur huit en huitièmes
Publié le 05/09/2017
La ballade irlandaise de Sam Barry
Publié le 04/09/2017
Un tableau final digne d'un Challenger
Publié le 03/09/20177
Les arbitres sont désignés
Publié le 28/08/177
.
Le Future Bagnérais est lancé
Publié le 25/08/177
.
Christian Gachassin relève le défi
Publié le 26/08/16
 
 
 
Le français Ugo Humbert remporte à Bagnères le premier Future de sa jeune carrière
 
De gauche à droite : Christian Gachassin (Directeur du Tournoi) ; Jean Bernard Sempastous (Député des Hautes Pyrénées) ; Pierre Doumayrou (Président Ligue Midi Pyrénées de Tennis) ; Claude Cazabat (Maire de Bagnères de Bigorre) ; Edward Corrie (GBR) Finaliste ; Ugo Humbert (FRA) Vainqueur ; Alain Terno (Responsable Partenariats Sportifs BNP Paribas) ; Jean Gachassin ; Boris Neveu Champion du Monde 2014, Champion d'Europe 2015, Champion de France 2017 de Canoë Kayak (Parrain du Tournoi 2017).
 
Tableau final
Simple Messieurs
UGO LE PETIT PRINCE DE BAGNÈRES
Publié le 09/11/2017
Ugo Humbert remporte les 33èmes Internationaux de Tennis de la Ville de Bagnères de Bigorre face à l'anglais Edward Corrie (7/5-2/6-7/6).
À l'image d'un Tournoi exceptionnel, on a eu droit à une finale toute autant exceptionnelle dimanche au Tennis Club de Bagnères de Bigorre entre le Français Ugo Humbert et l'Anglais Edward Corrie. Après deux finales perdues (Sharm El Cheikh cette année et Forbach en 2015), Ugo Humbert a décroché avec brio son premier titre chez les grands, mettant dans sa poche un tournoi Future plus important que les autres puisque doté de 25 000 dollars, la plupart étant de 15 000 dollars. La troisième fois aura été la bonne pour le sociétaire de l’Asptt Metz âgé de 19 ans. Ugo Humbert a fait preuve d’une combativité remarquable et d’une solidité mentale à toute épreuve pour venir à bout en trois sets acharnés, 7/5 - 2/6 - 7/6(4), d'un solide adversaire auteur lui aussi d'un parcours (presque) parfait tout au long de la semaine Bagnéraise. Le premier set débutait sur les courts des Thermes avant d'être interrompu par la bruine. Humbert prenait le match à son compte breakant d'entrée pour mener trois jeux à rien. Corrie mettait enfin son jeu en place pour égaliser. La finale était lancée. À 5/4, le match allait se terminer sur les courts couverts de Salut où le français concluait avec autorité la première manche (7/5) devant un nombreux public captivé par la très grande qualité de tennis qui lui était offert. Dans le duel d'attaquants de fond de court, Corrie prenait l'ascendant dans le second set qu'il remportait 6/2.
Humbert : un mental en acier trempé.
L'intensité et le suspens tenait en haleine le public qui au fil des jeux prenait fait et cause pour le Français. Mais le Britannique ne se laissait pas déconcentrer pour autant. 3/1, 3/2, 4/3, 5/3 en faveur de Corrie. L’Anglais servait pour le match à 5/4 dans l'acte III de cette finale. Mais Le Lorrain renversait la vapeur pour débreaker, égaliser, et passer devant à 6/5, se procurant même une première balle de match effacée par son adversaire qui se donnait une dernière chance de rester en vie dans cette finale. Avec beaucoup de caractère le Messin prenait les devants dans le jeu décisif (2-1) avant d’être rattrapé par le Britannique (4-4) jusqu'au 7 points à 4 du bonheur dans ce tie-break de folie. Ugo Humbert, qui avait aligné cette année trois quarts de finale, une demi, trois finales (dont deux en double), parvenait enfin à ses fins. Devenu 100ème joueur français au classement intermédiaire d’avril, Ugo Humbert (Wild Card à Bagnères qui a éliminé au passage trois têtes de série dans le tableau final) va faire un gros bond dans la hiérarchie internationale. Il devrait s’approcher du Top 500 grâce à ses performances sur le Future Bagnérais. Pas mal du tout, à 19 ans.
Ugo Humbert après la finale.
 
 
 
       
 
Ugo Humbert (FRA)
 
Edward Corrie (GBR)
 
 
Tableau final
Simple Messieurs
  Ordre de jeu
du 9 septembre
BAGNÈRES AURA SON "CRUNCH" EN FINALE DU FUTURE 2017
Publié le 09/09/2017
Ugo Humbert vs Edward Corrie pour une finale Franco-Britannique dimanche à 14h sur le Central du TCBB.
Les deux demi-finales ont tenu toutes leurs promesses malgré une météo très pluvieuse qui a contraint le juge arbitre du Tournoi à les faire jouer en indoor, sur les courts couverts du Vallon de Salut.
Très grande performance de Ugo Humbert.
La première demi-finale 100% française opposait l'expérience à la jeunesse, David Guez, 34 ans, tête de série n°5, à Ugo Humbert, 19 ans, qui a bénéficié d'une Wild Card de la FFT pour entrer directement dans le tableau final du Future Haut-Pyrénéen. Et c'est la jeunesse qui l'a emporté  en deux sets 6/4-6/2. Humbert, qui a joué deux finales de 15 000$ cette année, a dominé Guez au palmarès élogieux (24 victoires en Future, 3 Challenger, qui a participé à des tournois du Grand Chelem) a réalisé une performance tout à fait remarquable. Le jeune et talentueux gaucher a fait parler sa puissance en prenant de vitesse Guez, battu en rythme, tout au long du match. Humbert a dicté sa loi avec des attaques très précises de fond de court et un service de gaucher très performant en trouvant des zones quasiment impossibles à retourner. Mais au-delà de tout cela, Ugo Humbert a prouvé dans cette demi-finale qu'il avait un mental très fort, attaquent toutes le balles sans jamais douter. Ugo Humbert jouera pour la première fois de sa jeune carrière une finale d'un 25 000$, et ce sera ce dimanche à 14h à Bagnères de Bigorre.
Edward Corrie était plus fort.
La seconde demi-finale qui opposait le Français Geoffrey Blancaneaux à l'Anglais Edward Corrie a elle aussi tenu toutes ses promesses. Corrie est monté en puissance au fil des matchs, sauvant même deux balles de match contre lui au premier tour face à la tête de série n°8 le français Gianni Mina, comme quoi un tournoi tient à peu de choses. Face à Blancaneaux qui a tenté de jouer tout en techhnique et en vitesse le Britannique ne s'est pas du tout laissé impressionné en répondant à toutes les attaques de son adversaire d'une manière tout à fait remarquable. Corrie, à la lecture de jeu parfaite et une technique bien installée, a fait parler sa vivacité. Ce "fighter" avant tout n'a pas laissé beaucoup d'espoirs à Geoffrey Blancaneaux qui s'incline en deux sets 6/2-6/4.
Michel Renaux, juge arbitre international du Future de Bagnères, présente la finale 2017.
 
 
 
 
       
 
Le français Ugo Humbert, 19 ans, en demi-finale du Future de Bagnères de Bigorre
 
Tableau final
Simple Messieurs
Tableau final
Double Messieurs
Ordre de jeu
du 9 septembre
LE FUTURE DE BAGNÈRES TIENT SON CARRÉ D'AS
Publié le 08/09/2017
Guez, Blancaneaux, Humbert et Corrie dans la dernière ligne droite.
Beaucoup faisaient de l'Irlandais Sam Barry un potentiel vainqueur des Internationaux de Bagnères, c'était sans compter sur Edward Corrie. L'anglais, quart de finaliste l'an passé, a muselé Barry du début à la fin. En fait, il n'y a quasiment pas eu de match. Corrie étouffait son adversaire dès les premiers échange et concluait le premier par un cinglant 6/0 en moins de trente minutes. Barry tentait bien de réagir dans le second set, un peu plus accroché mais l'anglais concluait la partie sans jamais être véritablement inquiété (6/4). second qualifié pour les demies finales, le français David Guez, tête de série n°5 qui sort la tête de série n°1, le turc Cem Ilkel. Guez a fait parler sa grande expérience et prouvé comme dans ces matchs précédents qu'il fallait compter avec lui dans le Tournoi. Victoire en deux sets 7/6-6/2. Arrivait ce qui a été le match le plus indécis de la journée, le duel franco-français qui opposait Sadio Doumbia, tête de série n°4 au jeune espoir tricolore Ugo Humbert qui a bénéficié d'une Wild Card de la Fédération Française de Tennis pour entrer directement dans le tableau final. Une rencontre en trois sets, extrêmement disputée, qui tournait finalement à l'avantage de Humbert 6/4-4/6-6/4. Pour compléter le dernier carré qui se retrouvera sur le court central du TCBB ce samedi à partir de 14h, Geoffrey Blancaneaux était opposé à son compatriote Rémi Boutillier. Un départ tonitruant de Blancaneaux qui ne laissait que peu d'espoirs à son adversaire qui concédait la première manche sur le score de 6 jeux à 1. L'entame du second set était plus équilibrée. Les deux joueurs tenaient leur service jusqu'à 4 jeux à 3 en faveur de Boutillier qui devait abandonner, la faute à une blessure au genou.
Trois français pour un anglais.
Ce dont on peut être sûr, c'est qu'il y aura au moins un français en finale puisque la première demie va opposer dès 14h ce samedi David Guez [5] à Ugo Humbert. L'expérience face à la jeunesse. L'autre demie finale, franco-britannique, verra s'affronter Geoffrey Blancaneaux [7] à Edward Corrie. Deux rencontre qui vont valoir le déplacement.
La finale Double Messieurs qui qui s'est jouée en fin d'après midi à vu la victoire en deux sets (6/4-6/2) de la paire Edward Corrie (GBR) / Frederik Nielsen (DEN) sur Niels Loostma (NED) / Denis Matsukevitch (RUS).
Les réactions de Ugo Humbert après avoir sorti la tête de série n°4 Sadio Doumbia
 
 
       
 
Rémi Boutillier aura la lourde tâche de faire chuter Geoffrey Blancaneaux en quart de finale
Le tennis et le rugby font bon ménage.
Dimanche on jouera la finale du Future de Bagnères, mais ce sera aussi la rentrée officielle du Stade Bagnérais pour la première journée du championnat de France de fédérale 1 au stade Marcel Cazenave. Afin de ne priver ni les uns ni les autres de ce deux évènements sportifs, le directeur du Tournoi Christian Gachassin et le Coprésident du Stade Bagnérais Roland Bertranne (notre photo) ont décidé en toute amitié d'accorder leurs violons. La finale du Future sera avancée à 14h et le match Bagnères-Graulhet décalé à 15h30. Dimanche après-midi, Bagnères de Bigorre sera plus que jamais ville sportive.
 
Tableau final
Simple Messieurs
Tableau final
Double Messieurs
Ordre de jeu
du 8 septembre
EN ROUTE VERS LES QUARTS DE FINALE
Publié le 07/09/2017
Les huit derniers combattants du Future de Bagnères ne lâcheront rien pour décrocher le précieux sésame.
Ce mercredi a été riche en sensations, d'un niveau de tennis rarement égalé. Tous les matchs de Simple Messieurs et les demi-finales de Double se sont jouées sans que la météo ne réitère ses caprices de la veille. La journée commençait par un match du premier tour interrompu à deux reprises par la pluie. Dans ce duel franco-français c'est finalement Hugo Voljacques, issu des Qualifications, qui s'est imposé face à Grégoire Jacq en trois jours, trois heures, et trois sets (4/6-7/6-6/4). Un record. On pouvait enfin passer aux 1/8èmes de finale.
Doumbia domine, Barry confirme, Ilkel et Boutillier bataillent.
Sadio Doumbia, tête de série n°4 ouvrait le bal. Le Toulousain ne laissait aucune chance à son adversaire du jour, le Russe Denis Matsukevitch, renvoyé à ses chères études en deux sets (6/2-7/6), pendant que le français Ugo Humbert en faisait de même face à son compatriote Romain Bauvy mis sous l'éteignoir (6/3-6/2). Sur le court n°2, le jeune Français Evan Furness a bataillé comme un lion face à l'Irlandais Sam Barry qui a confirmé tout le bien qu'on pensait de lui en venant à bout, en deux sets plus accroché que les score pourrait le laisser croire (6/4-6/4), du protégé de Thierry Tulasne. Geoffrey Blancaneaux [7] a dû serrer le jeu (7/6-6/3) face à Ugo Voljacques (Q) qui a donné le meilleur de lui-même. Quant à David Guez [5], il a maîtrisé son adversaire Jonathan Kanar de bout en bout (6/2-6/1). Les Français Rémi Boutillier et Thomas Brechemier se sont livrés un combat sans merci. Un peu plus de trois heures de match et une victoire de Boutillier en trois sets (7/6-5/7-6/4). Et pour clôturer la journée, la tête de série n°1, le Turc Cem Ilkel, s'et fait peur face au Français Antoine Escoffier qui a cru en ses chances jusqu'à la fin avant de s'incliner en trois sets (4/6-6/2-7/5).
Cinq français, un turc, un anglais et un irlandais en quarts de finale.
Ce vendredi on entre dans le "money time". Ilkel [1], Doumbia [4], Guez [5], Blancaneaux [7], Humbert, Boutillier, Corrie et Barry vont aller chercher une place dans le dernier carré. Edward Corrie/Sam Barry ouvriront les hostilités sur les courts du TCBB dès 10, suivi du match (pas avant 12h) entre têtes de série Ilkel/Guez, puis Doumbia/Humbert, Blancaneaux/Boutillier. La journée se terminera par la finale Double Messieurs qui va opposer Niels Loostma (NED) / Denis Matsukevitch (RUS) à Edward Corrie (GBR) / Frederik Nielsen (DEN). Une journée qui s'annonce d'ores et déjà palpitante.
David Guez, 34 ans : l'expérience du Marseillais a eu raison de Kanar.
 
 
 
       
 
Le britannique Edward Corrie a échappé à la pluie
 
Tableau final
Simple Messieurs
Tableau final
Double Messieurs
Ordre de jeu
du 7 septembre
CORRIE AVANT LA PLUIE
Publié le 06/09/2017
La seconde journée du deuxième tour du tableau final grandement perturbée par la pluie.
Edward Corrie (BGR) vs Andres Artunedo Martinavarro (ESP) la première journée des huitièmes de finale du Future de Bagnères. Un match plutôt décousu que l'anglais finissait par remporter en trois sets. C'est pourtant Artunedo qui démarrait sur les chapeaux de roues, ne commettant que très peu de fautes face à un Corrie qui avait du mal à se réveiller. 6/1 pour l'espagnol. Le second set voyait le scénario inverse. Artunedo Martinavarro n'arrivait plus à conclure le moindre échange alors que Corrie était enfin entré dans son match infligeant un cuisant 6/0 à son adversaire. On allait donc s'embarquer dans un troisième set un peu plus accroché et c'était la "grinta" britannique qui devait prendre le dessus (6/4). Edward Corrie était le premier joueur à accéder aux 1/4 de finale. En seconde rotation, le match interrompu la veille par la bruine entre les français Grégoire Jacq et Ugo Voljacques qui était mené 6/4-5/4. En quelques minutes Voljacques comblait son retard et égalisait à un set partout (7/6). 3 jeux à 2 pour Grégoire Jacq dans le set décisif, et puis... la pluie s'est invitée pour le reste de la journée obligeant le juge arbitre à reporter tous les matchs de Simple au lendemain. Seuls les 1/4 de finale Double Messieurs ont pu se jouer en indoor. Jeudi pas avant 16h se disputeront les 1/2 finales de Double qui vont opposer, pour la première, Edward Corrie (GBR) / Frederik Nielsen (DEN) à Nathaniel Lammons (USA) [2] / Alex Lawson (USA), et pour la seconde Tristan Lamasine (FRA) / Albano Olivetti (FRA) [1] à Niels Loostma (NED) [3] / Denis Matsukevitch (RUS).
Jeudi journée marathon.
Sept matchs de Simple Messieurs au programme, à commencer par la rencontre qui se sera étalée sur trois jours entre les français Jacq et Voljacques. Et puis on va enchaîner sur les courts des Thermes pour terminer les 1/8èmes de finale (voir les tableaux ci-contre). Au programme : Bauvy (FRA) / Humbert (FRA), Doumbia (FRA) [4] / Matsukevitch (RUS), Furness (FRA) / Barry (IRL), Kanar (FRA) / Guez (FRA) [5], Boutillier (FRA) / Brechemier (FRA), Blancaneaux (FRA) [7] / Jacq ou Voljacques, Ilkel (TUR) [1] / Escoffier (FRA).
 
       
 
Geoffrey Blancaneaux est bien entré dans le Future de Bagnères
 
Tableau final
Simple Messieurs
Tableau final
Double Messieurs
Ordre de jeu
du 6 septembre
QUATRE TÊTES DE SÉRIE SUR HUIT EN HUITIÈMES
Publié le 05/09/2017
Ilkel, Doumbia, Guez et Blancaneaux sont au second tour du Future de Bagnères de Bigorre.
Quatre têtes de série sont tombées dès le premier tour du Future Bagnérais, le français Lamasine [2] sorti par l'irlandais Barry, Olivetti [3] battu par Brechemier dans un duel franco-français, le belge Mertens [6] défait par le français Humbert et encore un français, Mina [8] qui s'incline face à l'anglais Corrie. Les quatre autres sont passées sans encombres, toutes en deux sets. L'expérimenté David Guez [5] n'a fait qu'une bouchée de son compatriote Hugo Cazaban, Wild Card du directeur du Tournoi Christian Gachassin. Guez a expédié son match en moins d'une heure et deux sets secs 6/0-6/1. Avertissement sans frais pour la tête de série n°1, le turc Cem Ilkel [1] qui a du batailler deux heures face au français Yannick Jankovits qui sort la tête haute (6/4-7/5). Geoffrey Blancaneaux [7] a tenu en respect l'anglais Lloyd Glasspool. Le jeune espoir français n'a pas déçu en maîtrisant de bout en bout son match (6/3-6/1).
Les français en force.
Dans le reste du tableau les français ont marqué les esprits. Rémi Boutillier d'abord, poussé dans un troisième set interminable que le français a fini par emporter face au croate Zgombic sorti des qualifications. Boutillier sera au second tour (6/4-4/6-7/5), mais que ce fut difficile. Difficile aussi pour l'autre français Antoine Escoffier face à un autre qualifié, le suisse rageur Bossel. Trois sets acharnés (6/2-6/7-6/3) qui propulsent le tricolore en huitième de finale. Jonathan Kanar à lui disposé de l'américain Peter Kobelt en deux sets (7/6-6/3). Une première moitié de premier set solide de la part du français qui se relâchait et laissait peu à peu son adversaire entre dans le match qui poussait Kanar dans un tie-break indécis jusqu'au bout. Le match était interrompu par la pluie. Une interruption que le français gérait mieux que l'américain pour conclure le match sans être véritablement inquiété. Autre qualifié pour le second tour, l'espagnol Artunedo Martinavarro qui sort le néerlandais Noostma (6/3-6/4). Enfin le match franco-français qui opposait Grégoire Jacq à Hugo Voljacques sorti des qualifications a été interrompu par la pluie alors que Jacq menait un set à rien. Une rencontre qui se terminera en seconde rotation ce mercredi sur les courts des Thermes... si la météo le permet. Sinon on ira jouer sur les courts couverts de Salut.
La journée des jeunes.
L'école de tennis du TCBB fait sa rentrée. Pierre Abbadie et son équipe organisent une journée d'animation sur la première terrasse qui surplombe les courts. mini-tennis, jeux et cadeaux au programme mais aussi les inscriptions pour la saison 2017/2018 pour tous les jeunes qui veulent s'adonner au tennis.
Les activités proposées:
- Le baby tennis ou initiation ludique pour les tout-petits (4-6 ans) : découverte de l'activité grâce à un matériel adapté et une pédagogie tournée vers l'éveil moteur des enfants.
- Le mini-tennis (de 6 à 8 ans) : découverte du tennis en prenant du plaisir et en s'amusant.
- Le club junior (de 9 à 18 ans) : perfectionnement au travers d'ateliers techniques et d'ateliers sportifs.
- Le centre d'entraînement (pour les compétiteurs du club) : cette formule propose deux entraînements par semaine ainsi qu'un suivi en compétition et une préparation physique intégrée.
Pour les adultes, le TCBB propose également des cours collectifs adultes (CCA) pour tous les niveaux.
Renseignements au 05.62.95.07.35, ou auprès du responsable de l'enseignement, Pierre Abbadie, au 06.62.86.36.57.
 
       
 
La rage de vaincre de l'irlandais Sam Barry
 
Tableau final
Simple Messieurs 
Tableau final
Double Messieurs  
Ordre de jeu
du 5 septembre 
LA BALLADE IRLANDAISE DE SAM BARRY
Publié le 04/09/2017
L'irlandais Sam Barry crée la sensation en sortant dès le premier tour la tête de série n°2 Tristan Lamasine.
Quel match !, pour clôturer en mode "night session" cette première et longue journée du premier tour du tableau final. Un dernier match que tout le monde attendait avec l'entrée en lice de la tête de série n°2, le français Tristan Lamasine (265ème à l'ATP) coaché par Thierry Tulasne, un des joueurs donné favori avant les premiers coups de raquettes du Future 2017 de Bagnères de Bigorre. Mais voilà, en face il y avait l'irlandais de Limerick, tout de noir vêtu, Sam Barry (377ème joueur mondial) et son tennis flamboyant. Solide dans le jeu, solide dans sa tête, au fighting spirit de chaque instant  typiquement irlandais, Barry a maîtrisé la rencontre face au français certes combatif mais qui n'a pu rien faire face à la domination sans partage de son adversaire. À l'arrivée, en 1h35 de très beau tennis, Barry s'impose en deux sets 6/3-6/2. Au second tour, Sam Barry trouvera sur sa route le jeune espoir français de 19 ans, Evan Furness, lui aussi coaché par Tulasne, qui a bénéficié d'une Wild Card de la part de la Fédération Française de Tennis, qui a passé le premier en venant à bout en trois sets (6/7-7/5-6/3) l'américain Nathaniel Lammons issu des qualifications.
Corrie le coriace.
Une autre tête de série est tombée dès le premier tour du tableau final, et c'est encore un français. Gianni Mina, tête de série n°8, après un premier set bien maîtrisé remporté sur le score de 6 jeux à 3, a vu son tennis peu à peu s'effriter au fil des jeux. La faute à un adversaire tenace, l'anglais Edward Corrie qui prenait le second set au tie-break au Guadeloupéen. Le troisième set n'était qu'une formalité pour Corrie qui infligeait un sévère 6/0 à son adversaire.
Seule tête de série en lice rescapée de cette première journée, Sadio Doumbia (n°4) du Stade Toulousain qui affrontait son compagnon de club Paul Cayre. Deux sets (6/3-6/0) auront suffi à Doumbia pour se qualifier pour le second tour. Deux autres rencontres opposaient des qualifiés entre eux. La première a vu la victoire du russe Denis Matsukevitch sur le français Hugo Pontico (7/6-6/2). Quant au français Romain Bauvy, il revient de très loin. Après avoir été dominé de le tête et des épaules dans le premier set (6/0) par son adversaire le danois Frederik Nielsen, Bauvy réagissait dans le second qui remportait dans un tie-break très disputé. Break dès l'entame du troisième set pour le français, match interrompu par la pluie, mais Romain Bauvy testait concentré pour finalement sortir victorieux 6 jeux à 4.
Une programmation dense et alléchante.
Pas moins de cinq têtes de série en découdront ce mardi dès 9h30 sur les courts du TCBB. D'abord le belge Yannick Mertens (6) qui affrontera le français Ugo Humbert, ensuite David Guez (5) dans un duel franco-français face à la Wild Card du directeur du Tournoi Hugo Cazaban. On poursuivra avec un autre duel tricolore qui verra Albano Olivetti (3) face à Thomas Brechemier. Pas avant 14h ce sera l'entrée dans le tournoi de la tête de série n°1 le turc Cem Ilkel opposé au français Yannick Jankovits et enfin en ce qui concerne les têtes de série, Geoffrey Blancaneaux (7), fraîchement arrivé de l'US Open où il s'est incliné au premier tour du tableau final, fera ses grands débuts sur les courts des Thermes face à l'anglais (encore un) Lloyd Glasspool.
Après le côté cour, le côté jardin avec en soirée au restaurant du Village, la traditionnelle Fête des Maires ouverte à tous. Sans oublier de rappeler que l'entrée est libre et gratuite pour venir assister aux matchs.
 
 
 
       
Le Comité d'Organisation 2017 autour du directeur du Tournoi Christian Gachassin, de Jean Gachassin ancien président de la FFT, Michel  Renaux juge arbitre, Charles Saint Hubert responsable des arbitres et du Maire 2017 du Village des Internationaux David Dargein
UN TABLEAU FINAL DIGNE D'UN CHALLENGER
Publié le 03/09/2017
Un tableau de qualifications et un tableau final jamais vu à Bagnères de Bigorre.
Comme le veut la tradition, le dimanche qui clôture la dernière journée du tableau de qualifications, l'équipe du comité d'organisation prend possession des marches qui mènent aux terrasses qui dominent les courts des Thermes pour sa photo annuelle. Un intermède plaisant certes mais qui ne fait pas oublier que l'essentiel se joue un peu plus bas. Depuis samedi dernier, le très nombreux public a pu assister à des matchs du tableau de qualifications, pour la première fois à Bagnères plein. Trente deux joueurs, français bien sûr, mais aussi venus du Danemark, d'Italie, d'Angleterre, de Suisse, de Madagascar, de Russie, d'Espagne, des États Unis, d'Espagne, de Croatie ou encore du Bénin. Sur ces 32 joueurs, 15 étaient déjà classés à l'ATP avec le 552ème joueur mondial comme tête de série n°1. La barre était très haute et seuls huit ont réussi à la franchir. Le Danois Nielsen [1], le Suisse Bossel [2], le Russe Matsukevitch [4], l'Américain Nathaniel Lammons [5], le Croate Zgombic [6], et les Français Bauvy [7], Voljacquess[8], et[8], et Pontico [14] qui se retrouvent dans la cour des grands.
C'est du très lourd dans le tableau final.
Tout le monde s'accorde à dire que cette année ne ressemble à aucune autre avec un tableau final Simple Messieurs d'un niveau jamais égalé depuis 33 ans dans la cité Thermale (voir). Les huit têtes de série sont habituées à jouer des tournois Challenger, deux arrivent tout droit de l'US Open. Ce mélange de jeunes espoirs, notamment français, et de joueurs plus expérimentés devrait assurément profiter au spectacle sur les courts du tennis Club de Bagnères. Une semaine à vivre intensément pour le public qui est invité tous les jours à venir partager la passion du tennis et du sport de haut niveau. Invité, puisque l'entrée est libre et gratuite avec un Village accueillant et convivial dans un esprit "famille". Le juge arbitre Michel Renaux et le directeur du Tournoi Christian Gachassin savourent à l'avance le spectacle qui va se dérouler sur les courts jusqu'à la finale, le dimanche 10 septembre à 14h. Voir la vidéo.
 
 
       
 
Charles Saint Hubert responsable de l'arbitrage de l'ITF Future de Bagnères de Bigorre aux côtés de Jean Gachassin ancien président de la FFT
LES ARBITRES SONT DÉSIGNÉS
Publié le 28/08/17
Charles Saint Hubert responsable des arbitres du Future de Bagnères a présenté l'équipe arbitrale qui officiera sur les courts.
Lors de la conférence de presse au cours de laquelle Christian Gachassin, directeur du Tournoi, a présenté l'édition 2017 des Internationaux de Tennis de la Ville de Bagnères de Bigorre, Charles Saint Hubert, responsable de l'arbitrage, a dévoilé les noms des arbitres officiels qui vont opérer sur les courts des Thermes. Trois arbitres désignés par l'ITF, la fédération internationale : Steeve Dancet qui est déjà venu à Bagnères, badge de Bronze, en provenance de la ligue Poitou Charentes, Clément Benedetti, badge Blanc de la ligue Côte d'Azur, et le castrais Rémy Leguevaques, lui aussi bien connu à Bagnères, badge Blanc de la ligue Midi Pyrénées. Les arbitres dits "de renfort", imposés par l'ITF sont Tom Durand-Viel (Paris), Yann Canivenq (Midi Pyrénées), Maëva Quessette (Midi Pyrénées), sociétaire du TC Azereix/Ossun, et Émilie Gonzalez (Midi Pyrénées), la bagnéraise membre du TC Séméac, qui officieront eux aussi sur la chaise, en particulier sur le tableau des qualifications mais qui pourront aller jusqu'en milieu de semaine durant le tableau final. Pour les arbitres de lignes, ce sera la "dream team" habituelle confiait Charles Saint Hubert. Au total, il y aura dix arbitres qui dirigeront les matchs du Future de Bagnères sous la houlette du juge arbitre international Michel Renaux.
 
Michel Renaux juge arbitre du Tournoi
Les arbitres du Future de Bagnères
 
 
 
       
 
Christian Gachassin, directeur du Future de Bagnères entouré de Philippe Trémège coordinateur du Tournoi et Charles Saint Hubert responsable des arbitres
 
 
LE FUTURE BAGNÉRAIS 2017 EST LANCÉ
Publié le 25/08/17
Christian Gachassin, directeur du Tournoi, a présenté à la presse et au public les 33èmes Internationaux de la Ville de Bagnères de Bigorre.
Christian Gachassin, directeur du tournoi international de la Ville de Bagnères de Bigorre, vient de donner le coup d'envoi du Future 2017 lors de la conférence de presse qui s'est tenue dans les salons du Casino de Bagnères Groupe Tranchant. Du 2 au 10 septembre la cité Thermale va vivre, comme elle le fait depuis 33 ans maintenant, au rythme de la petite balle jaune. Cette année on va pouvoir assister à un tournoi relevé qui débutera sur les courts des Thermes refaits à neuf par les qualifications les 2 et 2 septembre qui laisseront place au tableau final à partir du 4 septembre pour se clôturer par la finale double messieurs le samedi 9 et la finale simple messieurs le dimanche 10 septembre. Cette année c'est un tournoi international avec un tableau final comme il n'y a jamais eu à Bagnères de Bigorre puisque la tête de série n°1, le turc Cem Ilkel, est classé à la 234ème place à l'ATP, et la tête de série n°18, dernier joueur qualifié dans le tableau final, l'américain Peter Kobelt, est classé à la 430ème place mondiale. C'est assez exceptionnel pour le tournoi de Bagnères par rapport aux autres années. Un tableau final fort, dense dans lequel on va retrouver de jeunes espoirs français déjà connus du grand public comme Tristan Lamasine, Geoffrey Blancaneaux, vainqueur en juniors de Roland Garros en 2016, qui a reçu cette année une Wild Card (invitation) pour le tableau final de l'US Open, Gianni Mina que l'on compare déjà à Gaël Monfils, Grégoire Jacq, Hugo Grenier ou encore Thomas Brechemier, mais aussi des joueur aguerris qui ont l'habitude d'évoluer dans des tournois Challenger aux quatre coins du monde. Un Future à Bagnères qui a pris de l'ampleur depuis que Christian Gachassin à décidé l'an dernier de passer de 15 000 à 25 000$ plus hébergement. Le pari était peut être risqué mais aujourd'hui il porte ses fruits même si le directeur du Tournoi avoue qu'il ne pensait pas que l'année suivante il y aurait un tel niveau de jeu qui serait proposé sur les courts du Tennis Club de Bagnères. C'est donc une chance pour les organisateurs mais aussi pour le public de voir des joueurs niveau-là pendant neuf jours.
Un plateau de haut niveau et l'entrée gratuite des qualifications jusqu'à la finale.
On l'a dit plus haut, la tête de série n°1 sera le turc Cem Ilkel, 22 ans, 234ème mondial qui dispute actuellement les qualifications à l'US Open. Tête de série n°2 le sud-africain Lloyd Harris (248ème), 20 ans, qui a déjà remporté malgré son jeune âge pas moins de dix tournois Future et vient de disputer un quart de finale au Challenger de Vancouver et auparavant s'était incliné au dernier tour des qualifications à l'Open du Canada face au russe Mikhaïl Youzhny (6/7 - 7/6 - 7/6), 98ème joueur mondial. Un candidat sérieux à suivre tout au long de la semaine bagnéraise. En tête de série n°3; le français Tristan Lamasine, 24 ans, classé 263ème à l'ATP, arrivé au mois de juin dernier en demi-finale du Challenger de Lyon. En n°4, un autre français, Albano Olivetti, 25 ans, 286ème à l'ATP et déjà passé par Bagnères il y a quelques années. Olivetti,  victorieux de cinq Future dont deux cette année en Bulgarie et en Israël et finaliste du Future d'Ajaccio au mois de juillet. Olivetti est un gros serveur puisqu'il a atteint les 240 km/h au service dans un tournoi en Espagne. Tête de série n°5, le français Sadio Doumbia (305ème mondial), 26 ans, vainqueur de quatre Future et dernièrement demi finaliste au Future d'Ajaccio. La tête de série n°6 est le belgeYannick Mertens (309ème à l'ATP), 30 ans, qui a gagné 23 Future dans sa carrière. Un joueur qui évolue très régulièrement sur le circuit Challenger. Tête de série n°7, le français David Guez, 34 ans, (325ème mondial), éliminé en quart de finale l'an passé au Future de Bagnères de Bigorre. Un joueur d'une grande expérience sur le circuit qui a remporté 23 Future dans sa carrière, dont 4 cette année, ainsi que 3 Challenger. La tête de série n°8 est le  jeune espoir français Geoffrey Blancaneaux (328ème à l'ATP), 19 ans, vainqueur de Roland Garros junior l'an dernier. Le champion de France junior 2017 a gagné 4 Future cette année. un joueur à suivre de très près. Au delà ce ces huit premières têtes de série (voir la liste complète), six autres joueurs français sont inscrits dans le tableau final. Gianni Mina (334ème mondial), Grégoire Jacq (395ème), Yannick Jankovits (399ème) ou encore Thomas Brechemier (423ème à l'ATP). Des joueurs qui évoluent régulièrement dans des tableaux de Challenger. Un Tournoi fort, intense  a tenu à souligner, à juste titre, Christian Gachassin directeur de l'ITF Future de Bagnères de Bigorre.
Le plateau est alléchant pour le très nombreux public, amateur de tennis ou de sport de haut niveau, qui va venir voir les matchs, invité par le TCBB puisque l'entrée est libre et gratuite jusqu'à la finale. Un public qui va trouver son bonheur autour des courts comme dans l'enceinte du Village où de nombreuses animations et un restaurant ouvert à tous l'attend dès le vendredi 1er septembre au soir (voir le programme des animations). Neuf jour palpitants avec du tennis de haut niveau et un Village en fête.
Suivez le Tournoi sur la page officielle facebook de l'ITF Future
https://www.facebook.com/FutureBagneresdeBigorre/